Construction de piscine à la Réunion ? Que dit la loi ?

Nous rêvons tous d'avoir une piscine chez soi en ces temps de forte chaleur. Mais attention toutefois à respecter les règlement en vigueur.


  1. Les petites vérifications avant d’installer votre piscine


Nous ne pouvons pas placer une piscine n'importe où. En effet, une piscine régulièrement fréquentée va générer du bruit. Il est donc important de la placer là où elle ne dérangera pas les voisins.


Vous devez également respecter les réglementations afin de limiter les nuisances visuelles. Ainsi, vous pourrez vous baigner en toute intimité, sans importuner votre voisinage qui aura une vue sur votre piscine.


→ Au dela des nuisances auditives ou visuelles, il est interdit de poser une piscine sur un circuit de drainage pour assainissement.


  1. Les taxes à prévoir avant de construire sa piscine


Dans le cas où votre piscine est enterrée, de telle façon qu'il soit impossible de la déplacer sans l'endommager ou immobilisée plus de 3 mois, votre taxe foncière va subir une augmentation, basée sur l'augmentation de la valeur locative de votre maison.


→ Votre piscine peut bénéficier d'une exonération de la taxe foncière pendant deux ans. A condition que vous utilisiez la déclaration 6704IL dans les 90 jours après la fin des travaux.


La piscine est également soumise à une augmentation de la taxe d'habitation. Une piscine à coque, même si elle ne comporte aucun élément de maçonnerie, au moment de son installation, ne peut pas être considérée mobile. Elle est alors considérée comme un élément d'agrément bâti formant une dépendance, qui doit être pris en compte par la taxe d'habitation.


→ Pas de panique, quelle que soit la taxe, elle est appliquée uniquement lorsque la piscine est en eau et fonctionnelle, c'est-à-dire, à partir du moment où vous déposez votre permis de construire.


3. Les limites pour enterrer sa piscine


Pour des raisons techniques ou esthétiques, vous souhaitez enterrer votre piscine près de votre maison, d’un mur ou d’une cloison ? Cette question ne possède pas une réponse stricte et census, elle devra être étudiée au cas par cas. Cependant, la loi demanderait une limite d’au moins 50 cm entre la fondation (mur, maison, terrasse, cloison..) et la piscine.

→ Demandez à l’un de nos techniciens de venir vérifier la faisaibilité de votre piscine.


De plus, les terrains ayant un sol movible ou des risques d’innondations ne pourront pas enterrer leur piscine.

→ Il faudra alors penser à contourner cette difficulté par l’intermédiaire d’une piscine hors sol. Son cahier des charges est concu pour répondre à ce genre de problématique technique.